Hygiène de vie de l\'entrepreneur

2018-06-19 13:43:27     Actu

Lorsqu’il fait passer sa santé au second plan, l’entrepreneur oublie qu’il est son premier outil de travail et qu’il ne pourra pas développer son projet s’il n’est pas en bonne santé, physique et morale.

L’hygiène de vie de l’entrepreneur commence par une prise de conscience : garder la forme est indispensable pour maintenir un bon niveau de performance au travail.      

Qui veut aller loin, ménage sa monture
Le premier capital immatériel d’une petite entreprise c’est l’énergie et donc la santé de son dirigeant et de ses collaborateurs. Dans les premiers stades de développement d’une affaire, l’entrepreneur tend à ne faire qu’un avec son entreprise. Les performances et avancements de l’entreprise sont fortement liés à sa santé et son niveau d’énergie.
Avoir une attention particulière pour sa santé et son bien-être n’est pas une simple précaution. Il s’agit d’un acte stratégique. L’entrepreneur qui prend des actions concrètes pour assurer son niveau de bien-être construit en réalité une culture d’entreprise qui mise sur la performance personnelle de chacun. (ubicoach)

Mais la prise de conscience ne suffit pas. Elle doit se traduire en un ensemble de gestes et habitudes simples : manger des repas équilibrés, ne pas abuser des boissons énergisantes, faire de l’exercice quotidiennement.

Là aussi, il convient de déconstruire des mythes entrepreneuriaux et avouer que tout est une question de priorité : oui, vous avez le temps de cuisiner votre déjeuner, ou de vous préparer un repas sain et équilibré la veille, oui vous avez le temps de marcher, ou courir 30 minutes par jour, et oui, vous pouvez effectuer toutes vos tâches tout en dormant 7 à 8 heures par jour. (ubicoach)

Les trois piliers d’une bonne hygiène de vie 

  • Une vie saine : mangez sainement et pratiquez une activité physique régulière pour rester en forme et en bonne santé morale et physique afin d’être performant et serein.
  • Une vie équilibrée : ménagez-vous des temps pour votre épanouissement personnel en dehors du travail, même si votre métier est votre passion. Ne pas prendre des temps pour soi entraîne tôt ou tard stress, angoisse ou laisser-aller au détriment du développement de l’entreprise.
  • Une vie structurée : gérez et organisez votre emploi du temps, ne laissez pas l’improvisation dicter votre quotidien. Cela vous permettra d’avoir une meilleure vue d’ensemble sur votre activité et d’anticiper les problèmes ou les urgences.

Se ménager des temps de repos

L’entrepreneur perd souvent la notion du temps et cumule de très (trop) nombreuses heures de travail. C’est qu’il y a tant à faire et, souvent, si peu de moyens pour faire grandir une entreprise.

Des opérations courantes à l’administratif en passant par la prospection, l’entrepreneur se transforme en véritable homme-orchestre. Il est la plupart du temps en surrégime… ce qui risque d’aboutir à du surmenage.

1 entrepreneur sur 4 se sent en permanence “sous pression”, toujours mobilisé par le travail. 34% d’entre eux se disent fatigués et 23% présentent des troubles du sommeil.

Et de fait, le stress ronge bien des entrepreneurs et entraîne dans son sillage une cohorte de maux : insomnies, difficulté à se concentrer, baisse d’énergie …   

Trouver un véritable équilibre

Dans un monde toujours connecté, la séparation entre l’univers du travail et celui de la vie privée s’estompe. De très nombreux entrepreneurs se sentent obligés d’être joignables 24/7. Ils s’accordent peu de temps de pause et encore moins de temps pour eux-mêmes. Ce qui augmente leur niveau de stress...

Trouver le bon équilibre est donc essentiel pour votre bien être personnel surtout si vous travaillez seul. Mais c’est également vital lorsque vous dirigez une équipe, puisque vous devrez être le modèle à suivre pour toute l’entreprise.

Là aussi, il convient de déconstruire des mythes entrepreneuriaux et avouer que tout est une question de priorité : oui, vous avez le temps de cuisiner votre déjeuner, ou de vous préparer un repas sain et équilibré la veille, oui vous avez le temps de marcher, ou courir 30 minutes par jour, et oui, vous pouvez effectuer toutes vos tâches tout en dormant 7 à 8 heures par jour. (ubicoach)

Cultiver chaque petite victoire  

Pour être un entrepreneur heureux, il faut bien sûr monter un projet qui a du sens pour vous et qui correspond à votre manière de vivre, à votre situation personnelle et familiale.

Mais face aux mille tracas de la vie d’entrepreneur, vous devrez ensuite apprendre à cultiver (et célébrer) chaque petite victoire.  Le quotidien est parfois tellement incertain, frustrant, qu’il est important de se réjouir des petits pas accomplis, des victoires engrangées : nouveau client, première embauche, début de financement, semaine productive, etc.